Jaakko, un finlandais dans un foyer français
Person
Yves

Jaakko, un finlandais dans un foyer français

Jaakko vit depuis le début de l'année scolaire en France, au sein de la famille Caubarrus

La famille Caubarrus nous en dit un peu plus sur l'accueil de ce jeune finlandais...
YFU France:

Comment connaissez-vous l'association YFU et pourquoi avoir choisi d'accueillir un étranger au sein de votre famille ?

Yves:

J'ai un voisin dont le fils est parti en Australie avec vous (bouche à oreille). Nous avons donc envoyé notre fils via YFU, et puisqu'il a été reçu bénévolement, nous avons décidé de rendre la pareille.

YFU France:

Pourquoi avoir choisi Jaakko, ce jeune finlandais ? Un intérêt particulier pour la Finlande ?

Yves:

Intérêt pour la finlande, non, pas particulièrement. L'origine géographique était un pur hasard. C'est le profil qui correspondait le mieux avec mon fils parmi les lettres de motivation qu'YFU m'avait envoyées (âge, sport, musique).

YFU France:

Avez-vous été en contact avec Jaakko pendant la période précédent son arrivée ? Quelles ont été vos premières impressions ?

Yves:

Oui, par mail. J'ai eu dès le départ la sensation d'être face à un jeune motivé par son voyage et très impatient de le réaliser.

YFU France:

Comment avez-vous ressenti l'évolution de votre relation avec le jeune finlandais tout au long de cette année ? Des liens se sont-ils créés rapidement avec lui?

Yves:

Oui, c'est un jeune extrêmement sympathique, ouvert et intelligent. Le dialogue est donc très facile d'autant que son niveau de français le permet.

YFU France:

Les réunions régionales sont là pour vous aider, faire le point et suivre les jeunes accueillis. Quelles ont été vos impressions de la première réunion régionale avec les bénévoles ? Vous êtes vous senti accompagnés et soutenus à la suite de celle-ci ?

Yves:

Je n'ai pas eu la sensation d'être soutenu, puisque le besoin ne s'en faisait absolument pas sentir. Par contre, c'est rassurant de savoir qu'YFU est présent en cas de coup dur ou de problème. La famille d'accueil ne se sent pas livrée à elle même.

YFU France:

Entre la Finlande et la France, les modes de vie peuvent s'avérer différents. Avez-vous eu ce sentiment en accueillant Jaakko? Une anecdote à nous faire partager ?

Yves:

Jaakko était impatient (échange par mail avant son voyage) de savoir si les repas étaient toujours pris en commun. Chez lui, il ne connait ça que pendant les vacances ou les weekends, et il était enchanté d'avoir à passer ses repas en famille.

YFU France:

Quel souvenir mémorable représente pour vous cette année ?

Yves:

Je ne vois pas un souvenir "mémorable", j'ai dû oublier :-)

En fait plusieurs souvenirs nous reviennent en mémoire :

- Le sourire de Jaakko lorsqu'il est sorti du train à son arrivée en gare de Nantes, tout à fait au début de son séjour
- Son plaisir d’apprécier les séjours que nous lui avons proposés (Pornichet avec mon fils, Paris avec ma femme ou le Pays Basque avec moi)

YFU France:

Quel conseil donneriez-vous à une famille qui hésite encore à tenter l'expérience YFU ?

Yves:

YFU est une association vraiment sérieuse et en qui on peut faire confiance. Autant tenter l'expérience dans de bonnes conditions. Après, du point de vue de l'échange, personnellement j'ai été gâté avec un jeune avec qui on pouvait parler de tous les sujets, de la politique jusqu'à la musique, en passant par le sport etc... Il est donc difficile de généraliser, mais cette année a été extrêmement riche pour Jaakko (c'était le but), mais également pour nous.