Daniel, son expérience française chez les Mazurek
Round large profil1
Christian

Daniel, son expérience française chez les Mazurek

Le jeune norvégien Daniel vit depuis le début de l'année scolaire avec la famille française Mazurek

Les Mazurek nous en dise plus sur l'accueil de Daniel...
YFU France:

Depuis combien de temps connaissez vous l'association YFU et accueillez-vous ? Que cela vous apporte-t-il ?

Christian:

Nous avons connu YFU un peu par hasard car nous voulions vivre une expérience d'accueil et d'ouverture au monde de notre maison - Sans doute car notre fille faisait beaucoup de voyage pour ses études et elle vivait des expériences forts sympathiques. Depuis nous avons accueilli 3 jeunes de trois continents différents.

Cela nous permet d'apprendre le monde et de le voir avec d'autres yeux. C'est très enrichissant pour nous et pour nos enfants même s'ils ne sont plus a la maison , ils ont des frères dans le monde entier.

YFU France:

Pourquoi avoir choisi d'accueillir Daniel, ce jeune norvégien ?

Christian:

Nous avions envie de poursuivre les expériences après Diego et Francisco nous voulions voir la culture d'un coin du monde. Au début nous étions hésitant sur le choix de la région , mais le sourire, la lecture de son profil et sa lettre nous ont fait craquer et nous avons dit oui c'est ok on y retourne.

YFU France:

Avez-vous été en contact avec Daniel pendant la période précédent son arrivée ? Quelles ont été vos premières impressions ?

Christian:

Internet a du bon , nous avons contacté Daniel via Skype - il parlait bien Anglais mais pas nous ... et il connaissait un peu le français . Nous étions des deux cotés de l'écran très intimidé. On est parti pour 10 mois de vie ensemble . Le contact était bon. Il avait des questions sur l'école alors Diego, notre fils d'accueil Mexicain, et Francisco, notre fils Chilien, l'ont contacté. Cela a fait une chaîne internationale.

YFU France:

Comment s'est passé l'adaptation de Daniel au sein de votre famille ? Y a-t-il eu des difficultés particulières ?

Christian:

Au début on s'apprivoise , on essaye de l'aider.
Daniel a son style de vie , nous avons le notre . Il a fait des efforts pour mieux comprendre la vie en France que cela soit à l'école ou à la maison.
Mais au bout de quelques mois , il a fait réellement parti de la famille. Nous échangeons sur nos cultures.
Nous mangeons des plats norvégiens , nous écoutons sa musique ( du métal , et ça c'est dur ( héhéhé )) et des centaines d'autres choses.
Et lui partage ses expériences, ses surprises de la vie en France - il pose beaucoup de questions.

YFU France:

Pensez-vous que l'association YFU vous a bien accompagné tout au long de ce nouvel accueil ?

Christian:

Nous n'avons pas eu de gros problème mais la famille relais était présente et les réunions régionales sont des moments qui permettent aux jeunes de faire le point - pas de problème particulier.

YFU France:

Avez-vous eu le sentiment d'un certain choc des cultures entre votre famille et le jeune norvégien que vous accueillez ? Une anecdote à nous faire partager ?

Christian:

Souvent on ne sait pas si c'est une différence due au pays ou due à sa famille mais oui il y a des changements : l'heure des repas , l'autonomie , la façon d'apprendre à l'école , sa vision de l'écologie et de la nature.

Une anecdote : sur l'heure des repas , l'adaptation a été difficile - Chez lui en Norvège , il mange à 18h30 et prend un petit encas vers 22 h. En France il a ajouté le repas à 20 h en gardant les autres habitudes. Attention à la prise de poids.
Une autre anecdote pourrait être la finale de la coupe du monde de hand entre la Norvège et la France - il y 'avait de l'ambiance dans le salon !

YFU France:

Quel souvenir mémorable représente pour vous cette année YFU aux côtés de Daniel ?

Christian:

Daniel était en première ES . Au début nous nous posions la question sur son investissement scolaire car il travaillait moins que les autres jeunes d' accueil que nous avons eu . Il nous disait de lui faire confiance et qu'il ne souhaitait pas être aidé. Nous étions un peu dubitatif mais nous avons respecté . Quand les premiers résultats sont arrivés , ils étaient excellents.
Daniel a reçu les félicitations du conseil de classe lors des deux premiers bulletins.

Nous aurions pu parler aussi de notre voyage en Afrique du Sud . Nous avons demandé si les parents voulaient bien que nous l'emmenions en Afrique du Sud faire notre voyage itinérant entre Durban et Le Cap.
Bien sur ce sont eux qui payé le voyage - Ce sont des moments mémorables que nous ne sommes pas prêt d'oublier.

Pas facile de choisir - il y a tant de moments.

YFU France:

Que diriez-vous aux familles qui hésitent encore à accueillir avec YFU ?

Christian:

Lancez-vous c'est une expérience fantastique à vivre au moins une fois. Sachant que quand on le fait une fois .... on recommence sans doute .