La famille Mazurek part découvir le pays de son accueilli!
Round large profil1
Christian

La famille Mazurek part découvir le pays de son accueilli!

Les Mazurek retrouvent leur accueilli dans son pays d'origine : le Chili

YFU nous a permis de vivre une grande aventure humaine qui se poursuit au-delà de l’accueil en France

En 2013, Francisco est venu du Chili prendre place dans notre famille. Apprendre le français, connaître la cuisine française et les filles françaises et jouer au rugby étaient ses ambitions.

Pendant 8 mois nous avons tissé des liens et jour après jour nous avons vu émerger une vraie complicité, nous avons compris de mieux en mieux le vocable YFU « parents d’accueil » et « fils d’accueil ». Les échanges, les discussions, les jeux, les visites et tout le reste ont permis de s’apprivoiser mutuellement.

Lors de son départ, nous avons promis de nous revoir … vite, très vite…

Quelques mois après, nous avons été le rencontrer dans son pays. Francisco nous a accueilli, nous a fait découvrir son monde, son pays, sa famille, ses amis, sa petite amie.

Nous avons passé Noël sous le soleil Chilien… et ensuite il est parti 17 jours en Vacances avec nous.

Quel bonheur de nous retrouver, c’était comme si nous ne nous étions pas quitté et ce bonheur était partagé.

Beaucoup de gens nous prenaient pour une famille classique française avec un fils qui parlait bien l’espagnol. Son français était toujours de qualité mais il faut l’entretenir. .. nous avons fait le plein de souvenirs communs en faisant des treks dans les montagnes chiliennes, en gravissant un volcan mais aussi en profitant de ses traductions de la télé chilienne sur les événements qui frappaient la France.

Le père de Francisco nous a dit au moment du départ que nous étions maintenant la branche française de sa famille, cela fait chaud au cœur.

Bien sûr il y a eu le retour, la rupture avec beaucoup d’émotion mais nous sommes sûrs que nous allons nous revoir … des études en France peut être ?? des vacances en France sûrement?? Faire de ses rêves, des réalités dans les années à venir…voilà un nouveau défi commun.

Et puis Francisco nous a demandé de réserver sa chambre pour son petit frère. Cela montre qu’il a apprécié sa vie chez nous .

YFU nous a permis de vivre une grande aventure humaine qui se poursuit au-delà de l’accueil en France