La famille Mazurek nous parle du Mexique
Round large profil1
Christian

La famille Mazurek nous parle du Mexique

Il y a un an nous avons choisi de refaire l’expérience de l’accueil. Après le Chili, cap sur le Mexique !

Cette famille d'accueil a choisi d'accueillir Diego du Mexique
YFU France:

Parlez-nous de cette deuxième expérience en tant que famille d'accueil avec Diego du Mexique...

Christian:

Il y a un an nous avons choisi de refaire l’expérience de l’accueil. Après le Chili, cap sur le Mexique !

Pourquoi le Mexique ?

D’abord parce que nous avons lu le dossier de Diego, sa lettre nous a touché et nous a donné envie de le connaitre.
Mais également parce que nous recherchons dans l’accueil une grande différence de culture et avec l’Amérique Latine nous étions sûr d’avoir un échange fort enrichissant.

Depuis 4 mois nous avons vécu de bons moments d’échange. Nous avons organisé très vite avec nos amis une fête mexicaine pour la fête nationale du Mexique le16 Septembre dernier. Nous avons partagé un repas mexicain, il y avait une piñata, de la tequila, mariachis mais aussi des bonbons aux piments !
Au niveau de l’alimentation, pas de problème d’adaptation, pour peu qu’une bouteille de piment « Habanero » soit dans le frigidaire.

Ensuite nous avons beaucoup échangé avec notre fils d’accueil sur les événements en France, sur les stéréotypes, sur la liberté d’expression et sur la capacité des français de se moquer de tout. Nous avons aussi beaucoup discuté sur la place de la famille et de la religion dans nos pays respectifs. Nous avons appris à consulter les horaires des messes.

Nous avons aussi participé à une fête des « Mexicains de Paris » sur « el Dia de Muertos ». Les gens étaient déguisés et des têtes de morts étaient décorées…comme sur les premières images du dernier James Bond.

Bien sûr, il a fallu aider Diego à progresser en Français pour que les discussions soient plus intéressantes. Il faut savoir que nous n’accueillons pas qu’un « mexicain », mais un jeune qui a sa sensibilité, son histoire, ses passions et ses envies… Ainsi le piano vit, Diego a découvert le Rugby et la ville de Paris.

Bienvenido Diego!