Flois, une Suisse chez la famille Cussonneau
Person
Myriam

Flois, une Suisse chez la famille Cussonneau

" Au final, on ne change pas trop la vie de famille et c'est plein de bonheur. Quand on a envie d'accueillir, il faut se lancer pour ne pas le regretter. "
YFU France:

Depuis quand connaissez-vous YFU France et comment avez-vous connu YFU ?

Myriam:

Nous connaissons YFU depuis une année et suite à des recherches sur internet.

Flois au parc animalier de Trégomeur (22)
YFU France:

Pourquoi avoir souhaité d’accueillir une jeune lycéenne chez vous et comment s’est porté votre choix ?

Myriam:

Nous étions intéressés à faire des échanges et le profil correspondait bien. Chaque membre de la famille dont les trois enfants qui ont 13, 18, 23 ans , a regardé quel profil l'intéressait et a fait part de son ressenti et de son enthousiasme. C'était drôle car nous avions pensé chacun de notre côté à la même lycéenne donc le choix a été facile et accepté de tous. Elle aime la nature, la mer et sa famille, ce qui colle avec les valeurs et ce sont des points communs que nous avons.

YFU France:

Comment cela s’est-il passé au début, vos impressions ? Et comment avez-vous mis en confiance Flois ?

Myriam:

Nous nous sommes déjà parlés par Skype et cela a rassuré la famille et Flois. Son premier jour en France, lorsqu'elle est sortie du train après son long voyage, elle était stressée ! Nous imaginions bien pourquoi, car rester une année avec des inconnus, ça peut stresser. Nous avons donc décidé de faire une promenade à Concarneau pour la mettre en confiance et se détendre. Elle était ravie. Nous avions préparé un classeur pour lui expliquer le fonctionnement de la maison et savoir où sont rangées les affaires, les mots qui sont utiles au lycée. Mon fils de 18 ans l'a accompagné et lui a montré le lycée. Nous voulions l'aider et prendre les choses en douceur. Le classeur était là pour lui expliquer les choses et celles qu'elle n'oserait pas demander. Nous souhaitions la rassurer.

YFU France:

Quels sont les meilleurs souvenirs et les meilleurs moments que vous avez partagé avec Flois ?

Myriam:

Nous gardons en meilleurs souvenirs les moments passés à visiter des sites et lieux que nous connaissions déjà. Nous avons apprécié voir Flois s'émerveiller sur ses sites que nous connaissons, ce qui nous a permis de redécouvrir et voir sous un regard nouveau ces lieux. Nous avons adoré passer Noël avec Flois, aller à Noirmoutier. Nous voulions lui occuper l'esprit en ces moments de fêtes qui se passent généralement en famille, en plus en décembre, c'était son anniversaire. Elle était très contente.

YFU France:

Etes-vous déjà parti dans le pays de Flois en Suisse et est-ce que cela a influencé votre choix ?

Myriam:

Je suis déjà allée en Suisse mais cela n'a pas influencé notre choix. Nous ne voulions pas choisir le ou la lycéenne pour son pays, ni sa culture, cela n'importe pas.

YFU France:

Quelle a été l’évolution avec Flois depuis qu’elle est là ? S’est-elle bien acclimatée au mode de vie, à la culture, la nourriture française ?

Myriam:

Elle a découvert des choses qui paraissaient des évidences. En français, elle a un bon niveau et un débit de parole un peu lent mais ensuite elle comprend tout, elle est super contente. Elle a maintenant des expressions françaises de lycéenne française, ce qui nous fait rire, et elle réajuste ses mots désormais car elle a acquis beaucoup de vocabulaire. Elle était stressée au début mais elle s'est bien acclimatée et s'est fait plein d'amis. Elle a apprécié découvrir un maximum de choses. La seule chose qu'elle n'aime pas, c'est le fromage froid mais le fromage chaud, ça va. Elle pensait qu'il n'y avait qu'un apéritif et rien après par exemple, car en Suisse, ils mangent très peu le soir.

YFU France:

Qu’aimez-vous le plus dans le fait d’accueillir et qu’appréciez-vous le plus dans les relations que vous entretenez avec Flois ?

Myriam:

Ce que j'aime le plus c'est pouvoir découvrir la culture du jeune et ce qu'il peut apporter à la famille. Nous aimons aussi l'échange et ce que nous nous apportons mutuellement et partageons (ex : la gastronomie). C'est important de se changer les idées que l'on se fait quand on habite pas dans le pays.

YFU France:

Que lui avez-vous fait découvrir dans votre région ? Quelles ont été les activités que vous avez réalisé avec Flois ? Qu’est-ce que cela vous a apporté d’accueillir une jeune lycéenne ?

Myriam:

Nous avons fait des balades et avons visité Nantes avec un déjeuner dans une brasserie très ancienne qui a beaucoup plu à Flois car cela lui faisait penser à Ratatouille pour le côté très français. Nous avons visité le château de Trevarez. Comme activité, Flois s'est baignée avec sa combinaison à Noël dans la mer car elle adore la mer et nager. Nous lui avons fait découvrir la nourriture française et des aliments qu'elle n'avait jamais mangé comme les coquillages, les crevettes ou les crustacés. Nous lui avons appris à faire des crêpes.

YFU France:

Avez-vous des conseils pour les futures familles d’accueil ? Que conseilleriez-vous pour une famille qui n’a jamais accueilli ?

Myriam:

Je conseillerais de ne pas se prendre la tête même si avant on se pose beaucoup de questions. Il faut se dire que c'est un enfant de plus à la maison. Elle s'inquiète autant pour Flois que pour ses enfants. Il faut juste être pareil qu'avec eux. Au final, on ne change pas trop la vie de famille et c'est plein de bonheur. Quand on a envie d'accueillir, il faut se lancer pour ne pas le regretter.