Elodie et son expérience de famille d'accueil bénévole
Person
Elodie

Elodie et son expérience de famille d'accueil bénévole

" C'est l'aspect humain que j'aime dans l'accueil. "
YFU France:

Depuis quand connaissez-vous YFU France et comment l'avez-vous connu ?

Elodie:

Je connais depuis avant 2004, par internet. J'avais fait des voyages à l'étranger et j'avais hébergé un jeune américain.

Grau-du-Roi
YFU France:

Pourquoi avoir souhaité accueillir chez vous et comment s’est porté votre choix sur Alina ?

Elodie:

Je voulais accueillir car je suis curieuse de nature et donc j'aime découvrir la culture d'autres pays. Mon choix s'est porté sur Alina car je souhaitais accueillir quelqu'un qui se rapproche de l'âge de ma fille qui est au collège, qu'elles y aillent ensemble et qu'elles passent du temps comme des sœurs. Alina était la plus jeune des lycéennes qui venaient en France et donc nous étions contents de l'avoir trouvée.

YFU France:

Comment avez-vous mis en confiance Alina, comment vous-êtes vous apprivoisé ?

Elodie:

Nous nous sommes apprivoisés facilement et j'ai fait comme si c'était ma fille. Je n'ai pas fait de différence par rapport à mes enfants. Alina s'est vite acclimatée.

YFU France:

Quels sont les meilleurs souvenirs et les meilleurs moments que vous avez partagé avec Alina ?

Elodie:

Il n y a pas de meilleurs moments mais simplement qu'Alina a vécu avec la famille tous les grands changements et les bouleversements de notre vie qui ont eu lieu cette année, à savoir notre déménagement dans le sud. Alina fait partie de notre vie. Après, nous avons partagé un tas de moments et de bons souvenirs ensemble, avec nos balades dans les collines ou le canicross (cross avec notre chien) par exemple.

YFU France:

Etes-vous déjà partie dans le pays d'Alina, en Russie ? Est-ce que son pays a influencé votre choix ?

Elodie:

Nous ne sommes jamais allés là-bas mais on ira l'année prochaine pour rencontrer la famille d'Alina. Nous sommes entrain d'économiser pour ce beau voyage. Nous sommes ravis de pouvoir rencontrer les parents d''Alina et curieux de découvrir la culture du pays.

YFU France:

S'est-elle bien acclimatée au mode de vie, à la culture et à la nourriture française ?

Elodie:

Elle s'est bien acclimatée à la vie française. Comme nous avons déménagé, elle a du s'habituer au climat du nord et du sud de la France. Elle n'a pas fait trop d'efforts pour goûter la nourriture française. Après, c'est une adolescente donc nous comprenons que ce soit difficile de tester des choses qu'on ne connait pas à cet âge. Elle a dû s'habituer au fait que nous sommes très famille , alors qu'elle est très indépendante au sein de la sienne. Nous faisons tout ensemble et nous avons l'habitude de nous faire la bise pour nous dire bonne nuit ! Elle s'y est très bien fait et y a pris goût et cela va lui faire bizarre lorsqu'elle va rentrer.

YFU France:

Qu'aimez-vous le plus dans le fait d'accueillir un jeune ?

Elodie:

C'est l'aspect humain que j'aime dans l'accueil. On s’attache à la personne ensuite, c'est un lien affectif très fort qui se crée.

YFU France:

Que lui avez-vous fait découvrir dans votre région et en France ? Quelles ont été les activités partagés avec Alina et votre famille ?

Elodie:

On a fait beaucoup de canicross car c'est notre passion. C'est de la course avec des chiens. Nous sommes allés à Alès, au Grau-du-Roi, Nîmes avec ses arènes et dans les Cévennes faire de la raquette. Nous avons fait beaucoup de balades dans les sommets des montagnes.

YFU France:

Qu'est-ce que cela vous a apporté d'accueillir une jeune Russe ?

Elodie:

Etant curieuse de nature, cela m'a apporté des connaissances sur le pays d'où vient Alina, sa culture. Je pensais que les Russes étaient plutôt froids. C'était un cliché car au contraire, j'ai pu m'apercevoir qu'ils étaient très chaleureux.

YFU France:

Avez-vous des conseils pour les futures familles d'accueil ?

Elodie:

Le jeune accueilli dit oui pour tout au début, oui pour dire qu'il a bien compris ce qu'on lui a expliqué mais en fait il n'a pas forcément saisi grand chose. Il faut donc être patient et répéter plusieurs fois les choses. Il faut mettre des règles en place. Une fois qu'elles sont posées, tout se passe très bien. Il ne faut pas voir cela comme une charge.